« Le marché aux puces de Marseille va-t-il disparaître ? »

Michèle Jolé, sociologue et ethnographe de l’urbain, auteur en janvier 2012 d’un long article de fond « Hôtel du Nord. La construction d’un patrimoine commun dans les quartiers nord de Marseille » publié sur la revue en ligne Métropolitiques, vient de publier avec William Kornblum, professeur de sociologie et de psychologie environnementale, « Le marché aux puces de Marseille va-t-il disparaître ? » dans la même revue.

Extrait : Le marché aux puces de Marseille est au cœur d’une gigantesque opération de rénovation urbaine qui risque de l’effacer de la carte. Michèle Jolé et William Kornblum, deux Marseillais d’adoption, explorent la perte que la transformation de cette institution représenterait pour les habitants et plus largement pour les quartiers Nord de la métropole phocéenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *