BALADE DES-CONFINÉS # 6: avec Mathilde, Jef, Danièle, Olivier et les habitants du pont, dans le quartier de l’Estaque

Date(s) - 28/06/2020
Horaires -17:00 pm - 20:00 pm
Auteur(s) : Danièle D
Places disponibles : 0 / 15
Tarif : €0,00


A 20h au nord on entendait surtout les sirènes des bateaux, un peu de casseroles et de cris, un beau paysage sonore plutôt diffus. Mais traverse de l’Harmonie à l’Estaque Gare, Danièle et Olivier ont sorti tous les jours le tuba et le trombone. Un peu au dessus, de l’autre côté du pont qui traverse les rails, on se réunissait aussi tous les soirs à 20h et peu à peu il y a eu envie de chanter. A partir de la 3ème semaine de confinement, tous les samedis à 20h le pont est devenu à la fois la frontière et le trait d’union entre ces habitants du haut et du bas. Au départ des chansons, puis des chorégraphies, puis de la déco sur le pont, puis des aménagements durables pour mieux l’occuper. De cette aventure joyeuse et résistante vont certainement naitre d’autres histoires de quartier (à commencer par un bébé, Lazlo, né le jour du déconfinement…)…
Balade suivie d’un apéro des voisins
 

Les balades des-confinés…

Le week end suivant le confinement du 17 mars, Hôtel du nord devait proposer une balade nommée « Se relier malgré tout ».
On devait y relier des quartiers fragmentés, des histoires de vie, des ruptures topographiques, des humains et une rivière…
Pendant le confinement ce titre prenait une nouvelle résonance, et « se relier » devint peu à peu l’idée de maintenir du collectif à la fois pour penser, partager nos affects et s’entraider.
Et puis vint le déconfinement, avec tout le flou qui l’accompagne.
Besoin de plein air, besoin de se retrouver socialement, besoin de partager cette expérience singulière dans son vécu intime, inégalitaire dans ses conditions et incroyablement commune, aussi.
Nous allons donc reprendre des balades, en tous petits groupes, mais pour quelques temps pas celles qui étaient prévues. Maintenant qu’on ne peut plus prévoir autant en profiter!
Nous vous proposons une série de promenades pour partager à la fois les histoires mais aussi les transformations qu’a occasionné le confinement dans notre rapport à nos espaces de proximité.
L’appartement, le jardin, le quartier, la zone des 1km, le dedans et le dehors, nous avons tous.tes du redéfinir nos frontières, nos usages et au bout du compte nos perceptions et notre connaissance de nos lieux d’habitation et nos territoires du quotidien.
Chaque balade partira donc de notre expérience concrète du confinement.
Chacun.e d’entre nous vous invitera à la fois à parcourir son espace qui fut pendant 2 mois différemment pratiqué, et à partager des histoires, des rencontres, des observations.
Chaque promenade se finira par un temps convivial qui nous donnera la possibilité d’échanger ensemble sur ce qu’on voudrait garder, transformer, imaginer à partir de l’expérience en cours.
Une manière de nous aussi nous rendre viral et vivants…
Les consignes sanitaires seront appliquées (distanciation physique et jauge de la balade) dans la responsabilité de chacun.e.

Réservations

Cet évènement est complet.