Les bonnes feuilles de la rentrée…

Pas mal d’articles et de contributions médiatiques que nous n’avons pas partagé au printemps et cet été, on se rattrape…

Une belle rencontre avec TAZ, quotidien allemand (le “Libé” germanique nous dit Sabine la journaslite), et un chouette article à découvrir ici!

Puis au tour de L’Obs, qui a un peu tout mélangé entre le Bureau des guides et Hôtel du Nord… Mais on s’en moque un peu car l’article est généreux et nos communautés de voisinages sont c’est vrai un peu organiques vues de Paris! Pour lire…

Et enfin pour ceux et celles qui n’aurait pas vu ce bon documentaire de l’audiovisuel public, plein d’archives rares, Julie y apparait très rapidement, perchée sur le terril des boues rouges devant le ruisseau des Aygalades… Il était une fois Marseille!

LA BALADE HARMONIQUE [LE FILM]

La BALADE HARMONIQUE est une grande marche qui a eu lieu le 2 mai 2021, à l’orée du 3ème déconfinement.Réunissant des voisins, des habitant.esimpliqué.es dans leur quartier et dans cette étrange période, tout s’est inventé dans un mouvement sans cesse entravé et pourtant toujours renouvelé.


Le bicentenaire de la société musicale l’Harmonie de l’Estaque fut le point de départ de cette aventure.La pratique partagée de la musique a tissé pas à pas les histoires du passé et du présent.
Deux ans pour imaginer ensemble une balade, vivre un grand élan collectif et finalement trouver Miramar, un terrain sauvé in extremis de l’abattage de ses arbres et sa transformation en zone de stockage portuaire…

Après cette vague d’Harmonie les habitants ont poursuivi leur mobilisation. Sous le cri rassembleur de Sauvons Miramar,  ils.elles se sont donné.es les mois d’été pour mener des enquêtes urbanistiques, botaniques, patrimoniales… mais pour aussi partager des chants, de la poésie, des conversations, du bricolage, autant de manières de prendre soin et d’inventer en commun le devenir les lieux.
Le potager d’Hamid, bêché à l’occasion d’un des grands pic-nics de printemps s’est vigoureusement déployé, les Chats libres sont devenus une association pour prendre soin et réguler la présence des chats, un jeu des Lois Défends ton terrain s’imagine à partir de l’expérience…
Début septembre le groupe a pu rédiger sa demande de modification auprès du Plan Local d’Urbanisme intercommunal pour que les parcelles de Miramar soient classées en zone naturelle protégée. 

Le fantôme de Jules Cantini pourra peut-être bientôt venir chanter avec le petit duc et sauter dans les arbres, mais ça sera une prochaine histoire…


avec Agnès, Henri, Willy, Jean, Dominique, Jean-Marie, Loïc, Chloé, Julie, M’louka, Christine, Antoine, les Daniel.e s, Jean-Pierre, Léa, Marie, Mathilde, Gérard, Nathan, Emilie, Aldo, Bernard, Jean-François, les habitant.es du pont, les habitant.es de la Monjarde et de Bizet, l’Harmonie de l’Estaque, la Fanfare des Familles et les habitants chanteurs de nos quartiers, le collectif Grand8, Afrimayé, Vacarme Orchestra, l’assemblée Foresta, l’association 3.2.1, les Baguettes magiques et les enfants de la Castellane, les écoles Rabelais-St Henri et Estaque-Gare, et la complicité de l’Alhambra. Une aventure très collective coordonnée par la coopérative HÔTEL DU NORD / le 1000 pattes, groupe ouvert de fabrication de balades. 
Réalisation Loic Larrouzé,  images additionnelles de Charlie Fox.

Les cheminées des collines, entre pastoralisme et toxic tour

Réalisation par Guillaume Baudoin / Production Hôtel du Nord et l’association environnement Septèmes-les-Vallons et environs – AESE.

Chaque année la coopérative Hôtel du Nord propose de construire à plusieurs, sous le nom collectif du Mille pattes, de nouvelles balades avec ceux qui en ont envie, voisins d’à côté ou d’un peu plus loin.

Ce film restitue de manière sensible une balade construite collectivement à Septèmes-les-Vallons autour des enjeux écologiques d’un territoire partagé entre activités industrielles, péri-urbanisation de Marseille et préservation des milieux naturels.

Textes écrits par les habitants, balade filmée le 16 novembre 2019. Avec Pierre de l’association Septèmes-les-Vallons patrimoine, Isabelle, Anne-Marie, Henri et Bernard de l’AESE, Malika, Agnès, Carole, Georges, Julie, Dominique, Stéphanie, Claire, Agnès, Louis, Virginie, Nathalie et Eric de la Ferme communale de Septèmes-les-Vallons. Merci à Sylvie pour les Fantaisies tricotées de Tata Patchouli, au Bureau des guides du GR2013 et à tous ceux qui sont venus participer ou contribuer à nos recherches. Merci à Guillaume pour ce film. Merci aux cheminées, aux chèvres, au ruisseau, aux pierres et aux herbes folles des collines.

18h39 : Au-delà des clichés, ces Marseillaises font découvrir la face cachée des quartiers Nord

Publié le 5 août 2019, l’article de le revue en ligne 18h39 présente Hôtel du Nord : Au-delà des clichés, ces Marseillaises font découvrir la face cachée des quartiers Nord.

PATRIMOINE CULTUREL – Le collectif d’habitants 1001 Pattes organise des balades dans les quartiers Nord, pour donner à entendre d’autres récits que ceux des médias sur le trafic et les règlements de comptes. 

Marcelle média : Des guides bénévoles dans les quartiers du nord de Marseille

Balade à la rencontre des chèvres du Rove organisée par Hôtel du Nord © DR

La média Marcelle en ligne interactif alimenté par des journalistes professionnels s’intéresse tout particulièrement aux actions et initiatives utiles à la société et à la personne. Le 30 juillet 2019, ils publient le portait “Des guides bénévoles dans les quartiers du nord de Marseille“.

[Portraits de bénévoles] Ils sont retraités mais loin d’être inactifs ! Sociétaires de la coopérative Hôtel du Nord, Agnès Maillard et Louis Duffet font découvrir leur quartier et leur passion pour l’apiculture aux Marseillais et visiteurs de toute la France. Objectif : mettre en lumière le patrimoine naturel et culturel de ce côté de la ville.

Ma Provence TV : Marseille : Les Quartiers Nord, spot touristique

Agnès et Louis, hôtes et sociétaires d’Hôtel du Nord font l’objet d’un reportage de la chaîne de télévision locale Ma Provence TV. Un reportage vidéo qui présente l’ensemble de leurs offres d’hospitalité “Marseille : Les Quartiers Nord, spot touristique

Chaque soir après le journal de la chaîne de télévision locale Ma Provence TV, une personnalité commente l’actualité, parle de culture, présente son travail ou ses activités sur le plateau de Provence Azur. Vincent Fraschina, hôte de la coopérative Hôtel du Nord est l’invité du jour pour parler slow tourisme et Oiseaux de passage : Du slow tourisme à Marseille.

Et si pour votre séjour à Marseille vous ne cherchiez pas une chambre sur le Vieux port ou la Corniche, mais plutôt chez l’habitant, dans les quartiers Nord ?
Contrairement au Sud, réputé pour son offre touristique, le Nord de la ville est très méconnu, parfois même redouté.
En s’associant à la nouvelle plateforme de slow tourisme « Les oiseaux de passage », des habitants proposent des chambres, des balades et des rencontres pour valoriser leur patrimoine.

Guide pratique « Politique de la ville & ESS »

Le Réseau des collectivités Territoriales pour une Économie Solidaire (RTES) qui réunit des collectivités territoriales qui s’engagent pour le développement de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) sur leur territoire a édité un Guide pratique « Politique de la ville & ESS »

Ce guide pratique apporte des pistes d’actions issues de l’ESS s’appuyant sur l’analyse d’une vingtaine d’initiatives, dont Hôtel du Nord (page 48, Fiches « Déniché pour vous »), qui contribuent à renforcer et diversifier les stratégies mises en oeuvre pour et dans les quartiers politique de la ville en matière d’emploi et de développement économique.

20 minutes : Face à Airbnb et autres Booking.com, ils lancent un site de slowtourisme.

Le journal 20 Minutes, édition Marseille Provence, a consacré un article le 165 juillet 2019 à notre plateforme coopérative de voyage : Face à Airbnb et autres Booking.com, ils lancent un site de slowtourisme.

Voyage éthique : La plateforme «Les oiseaux de passage» propose ses toutes premières destinations à découvrir à travers le regard de celles et ceux qui y vivent.

Avec eux, pas de clés à récupérer dans une boîte fermée par un digicode, pas de notation et encore moins de promo de dernière minute. A rebours des géants que sont devenus Airbnb et autres Booking.com, la plateforme coopérative «  Les Oiseaux de passage » s’est lancée fin juin avec une dizaine de destinations pionnières, et un maître mot : l’hospitalité, la vraie.

La Marseillaise : Marseille, d’hôpital en hospitalité, l’Hôtel du Nord fait le pas.

Le journal La Marseillaise a publié lundi 19 février un article de Myriam Guillaume sur notre engagement auprès de l’Hôpital Nord et des aidants : Marseille : d’hôpital en hospitalité, l’Hôtel du Nord fait le pas.

Dédiée à la découverte du patrimoine, la petite coopérative de l’Hôtel du Nord ouvre son offre hospitalière aux accompagnants des patients de l’hôpital Nord à Marseille. Des habitants des quartiers Nord développent du lien, là où l’offre hôtelière est malade. Lire la suite.