Écrit par

La coopérative Hôtel du Nord propose des textes et ouvrages qui contribuent à mettre en valeur les patrimoines des quartiers nord de Marseille.
Ils sont disponibles à la vente dans les lieux d’hospitalité d’Hôtel du Nord ou dans les bonnes librairies.
Qu’ils soient habitants, artistes, chercheurs, collectifs, les auteurs des ouvrages et textes référencés ou co-produits par la coopérative Hôtel du Nord proposent des récits incarnés, pluriels, au plus près du territoire vécu.
9791091248020

Auteurs : Christine Breton et Hervé Paraponaris
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°1 : Au ravin de la Viste

Un récit de fondation de la ville en marchant avec les grands animaux : Les grandes réalisations de l’industrie liée au déploiement du port de Marseille vers le Nord ont permis aussi de surprenantes découvertes paléontologiques qui ont fait exploser les certitudes et les récits des origines. Un autre récit de fondation trouve sa place en dialogue : L’artiste Hervé Paraponaris a grandi dans la maison familiale juste à côté du ravin. Il a conçu le projet de skatepark sur le site de Grand-Littoral. Dans son texte et ses dessins souvenirs et mémoires sont rendus au seuil de l’oublie.

Auteurs : Christine Breton, Martine Derain et Zohra Adda Attou
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°2 : La ville perchée

Dans ce numéro 2, après les tunnels et les fonds du ravin de la Viste, l’histoire se poursuit, plus noire, même si elle prend appui sur les hauteurs de la ville perchée. Lentement, se dévoile une autre urbanité…

Auteurs : Christine Breton
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°3 : Imagine un désert !

Quand la ville se développe sur un site qui a été une solitude, un désert, réservé au silence et au retrait du monde, les traces de cette confrontation contradictoire vivent dans le repli des mémoires des habitants. Du sommet aux piémonts de l’Étoile, qui domine le nord de Marseille, les attitudes de la limite, vécues avant nous dans les déserts, se transmettent et nous enseignent. Quel goût laissent-elles dans nos contraintes et rêveries urbaines actuelles ?

9782953489996-475x500-1

Auteurs : Christine Breton. Artiste invité : Giuseppe Caccavale.
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°4 : Sous l’étoile

Depuis notre numéro 1, nous voyons se dessiner, dans la perte, des formes de “marseilles” : cette fois, c’est un oratoire médiéval qui disparaît. Cette petite construction, qui cristallise le temps et l’espace d’une communauté, n’apparaît que dans les textes : a-t-elle seulement existé ? Pourquoi faire construire de telles architectures ? Que se passe-t-il dans l’épaisseur de sept cents ans d’écrits ? Peu de sources sûres pourront nous répondre ; en revanche, beaucoup d’hypothèses plausibles surgissent dans le rapport créé entre l’oratoire, signe du sacré, et le territoire du diocèse, étendue politique.

Auteurs : Christine Breton, Akhenaton
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°5 : Portes sublimes et jardins poèmes

 « On dit que L’Eliade, monument de poésie baroque, grand poème épique en trois chants a été détruit, en 1684, à la mort de son auteur Pierre de Saint-Louis. Le poète a été ermite dans la grotte du ravin de la Viste. Oublié de l’histoire, il a chanté la tradition du Désert. Avec la Dent du Géant, la Brèche Osseuse, la Laure Palestinienne et l’Oratoire Carme, son chant rejoint le bric-à-brac de disparitions accueillies dans les récits précédents. Poétique et politique, maudite pour le site ou échelle trop vaste pour nos mémoires, la Porte Nord ouvre et ferme l’accès aux savoirs. C’est une entrée de ville de dimension épique. Un poète marseillais éclaire ce n°5 et l’énigme de L’Eliade. Akhenaton nous permet les sauts de temps, les impertinences créatrices. Avec lui, nous nous précipitons dans les libertés baroques. Avec lui, nous retrouvons le chemin de la mer. Avec lui, les strates mémorielles recueillies pas à pas font scintiller de sens les usages d’aujourd’hui. Historiographie poétique d’un morceau de ville.

9791091248013_1_75

Auteurs : Christine Breton et Dalila Mahdjoub
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°6 : Zone arrière-portuaire

Le sixième point de vue des Récits est tout entier absorbé dans le désastre, la violence d’une disparition : celle du travail. Comme dans les numéros précédents, la recherche des traces de ce grand pan du contrat social fait se rencontrer des récits issus d’alternatives collectives. Des exemples têtus apparaissent dans l’énergie de la vie qui bricole. Des Vivre-Ensemble s’inventent au Désert de la ville. A montrer Marseille depuis son Nord, à regarder la zone arrière-portuaire depuis son confin Sud, les récits finissent par atterrir dans l’Histoire-Monde. Un contexte se crée qui permet à Dalila Mahdjoub de représenter, conserver, transmettre sa mémoire familiale. Et quand le livre se met à tricoter savoirs et transmission vivante, il se pose comme tiers actif. Il suffit de montrer.

petits-fronts-de-guerre-sociale-de-christine-breton-996468975_L

Auteurs : Christine Breton.  Artistes invités : Jean-François Neplaz, Ruedi Baur, Stéphanie Nava.
Maison d’édition : Édition Commune

Récit n°7 : Petits fronts de guerre sociale

Parce qu’ici s’achève le cycle des Récits d’hospitalité, histoire de Marseille vue du nord. Reste à raconter les douze marches mensuelles incorporées à l’année Capitale européenne de la culture Marseille-Provence 2013, passage secret trouvé pour remonter au présent, pour transmettre l’hospitalité reçue et les savoirs accumulés. Faire un livre comme on marche dans un quartier, voici l’enjeu de ce dernier. Parce que vous avez parfois été choqués de m’entendre dire “petits fronts de guerre sociale” pour condenser l’injustice que traversent ainsi marches et hospitalité. Parce qu’un jour de 1940, dans la tradition des opprimés, le philosophe Walter Benjamin est revenu sur la rue de Lyon pour taguer : “Il n’est aucun document de culture qui ne soit aussi document de barbarie”. Ce jour-là, tous les réservoirs de documents, tous les musées, sont d’un coup devenus muets.
— Fin de l’émission. 
— Apparition de ce qui s’invente ailleurs, de l’autre côté de la ville et de la politique, avec vous qui marchez.

41DGPfVZ6NL

Auteurs : Christine Breton. Artiste invité : Yohane lamoulère
Maison d’édition : Édition Commune

Récit Hors Série : Faux-Bourgs

Ainsi en jouant sur les mots, c’est la chambre, l’appareil de la photographie, qui accueille dans ce numéro spécial, publié lors des Journées Européennes du Patrimoine 2011. Le récit de Yohanne Lamoulére est visuel, il renoue avec la tradition marseillaise. En 1891, Dominique Piazza, né au quartier des Carmes, édite une série de cartes postales avec photographies intitulée « Souvenir de Marseille ». La photographie monumentalise le souvenir — à l’inverse, Yohanne Lamoulère réinterroge le souvenir monumental. Elle revient à la phrase du poète : « Le monument de Marseille, c’est son peuple » et invite à une écriture de voisinage.

Rocca-Tassy

Auteurs : Christine Breton, Lucienne Brun
Maison d’édition : Édition Commune

Récit Hors Série : Histoire d’un ruisseau

« Il ne s’agit pas d’une simple zone d’activités avec des entreprises de services ; l’industrie y est encore présente par sa production mais aussi par ses traces historiques et archéologiques. On y trouve un lycée, un centre de formation, des CAT, une caserne de pompiers, un couvent, des cités ou encore des maisons construites en aluminium… La nature y a encore ses droits avec le parc Billoux, des jardins ouvriers ou ce ruisseau et sa cascade presque oubliée. […] Le groupement d’entrepreneurs d’Arnavant a demandé à Christine Breton, conservatrice du patrimoine, de dresser un portrait de ce territoire. Notre groupement soutient toutes les actions qui le valorisent : ce livre en est l’illustration et nous sommes heureux de l’offrir à celles et ceux qui prendront le temps d’y marcher lors des Journées Européennes du Patrimoine 2011. »

Auteurs : Christine Breton, Philippe Mioche, Arnavant
Maison d’édition : Fraternité Saint-Louis

L'Eglise Saint-Louis. L’art et la foi rencontrent le monde ouvrier.

Une architecture révolutionnaire, unique chez son concepteur dont l’œuvre est par ailleurs assez classique ? Un peintre abstrait, Vasarely, communiste de surcroît, qui donne un thème religieux aux deux seules toiles figuratives qu’il ait peintes ? Des affichistes de cinéma agrandissant démesurément pour les murs d’une église, les images d’un calendrier jociste à la gloire du prolétariat ? Rencontres étonnantes mais surtout reflet d’une histoire tressée d’espoir, de luttes sociales et de foi chrétienne. Cette église a vu naître la première paroisse de France à être confiée à des prêtres ouvriers, elle a regroupé autour d’elle les chrétiens du Mouvement Populaire des Familles et de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Ses murs de béton ont résonné de toutes les initiatives généreuses de l’époque : mouvement des squatters pour loger les familles sans logis ou mouvement des castors pour permettre aux ouvriers de construire, eux-mêmes et ensemble, leurs propres maisons.

générique-Livrets

Auteurs : Le Mille-Pattes
Maison d’édition : Le Mille-Pattes

Rencontres entre terre et mer, Livret 1

Le Mille-Pattes est un groupe informel (parfois appelé « communauté patrimoniale ») lié à la coopérative d’habitants Hôtel du Nord, ouvert à tous. Il accueille de manière régulière ou ponctuelle ceux qui habitent par là où qui s’intéressent au nord de Marseille, et qui ont envie d’explorer collectivement la ville en mettant en relation (et parfois en tension…) des paysages, des voisins, des histoires, des actions, des savoirs… Trois de ses balades d’explorations, devenues balades publiques, autour du Port de Saumaty sont mises en livret. Télécharger le livret : Livret-1

générique-Livrets

Auteurs : Le Mille-Pattes
Maison d’édition : Le Mille-Pattes

C’est une balade qui serait une longue glissade…, Livret 2

Le Mille-Pattes est un groupe informel (parfois appelé « communauté patrimoniale ») lié à la coopérative d’habitants Hôtel du Nord, ouvert à tous. Il accueille de manière régulière ou ponctuelle ceux qui habitent par là où qui s’intéressent au nord de Marseille, et qui ont envie d’explorer collectivement la ville en mettant en relation (et parfois en tension…) des paysages, des voisins, des histoires, des actions, des savoirs… Trois de ses balades d’explorations, devenues balades publiques, autour du Port de Saumaty sont mises en livret. Télécharger le livret : livret-2

générique-Livrets

Auteurs : Le Mille-Pattes
Maison d’édition : Le Mille-Pattes

Du mille pattes au mille palmes, Livret 3

Le Mille-Pattes est un groupe informel (parfois appelé « communauté patrimoniale ») lié à la coopérative d’habitants Hôtel du Nord, ouvert à tous. Il accueille de manière régulière ou ponctuelle ceux qui habitent par là où qui s’intéressent au nord de Marseille, et qui ont envie d’explorer collectivement la ville en mettant en relation (et parfois en tension…) des paysages, des voisins, des histoires, des actions, des savoirs… Trois de ses balades d’explorations, devenues balades publiques, autour du Port de Saumaty sont mises en livret. Télécharger le livret : livret-3