RTES : Hôtel du Nord, une coopérative pour se connaître et faire connaître

Le Réseau des Territoires pour l’Economie Solidaire (RTES) vient de mettre en ligne une interview de Prosper Wanner, gérant de la coopérative Hôtel du Nord. L’article revient sur le choix coopératif et les liens entre la coopérative et les institutions publiques : Hôtel du Nord, une coopérative pour se connaître et faire connaître.

Le RTES réunit des collectivités locales qui s’engagent autour d’une charte pour le développement de l’économie sociale et solidaire. Il rassemble aujourd’hui près de 80 collectivités, régions, départements, intercommunalités et communes, qui ont manifesté le besoin d’un espace d’échanges et de coordination nationale.

Au travers de divers outils (journées de rencontres et de formation à destination des élus et techniciens, lettres d’information, site, publications…), le RTES agit pour :
- promouvoir les initiatives des territoires,
- valoriser auprès des institutions nationales et européennes la richesse des actions menées,
- favoriser le transfert des bonnes pratiques,
- rechercher les conditions d’amélioration des politiques mises en œuvre.

Plus généralement, il s’agit de développer avec l’ensemble des acteurs un autre mode de développement, qui, échappant à la seule logique marchande, est en capacité d’apporter des réponses aux défis économiques, sociaux et écologiques.

Le Figaro Magazine : Tourisme urbain, les bons plans des habitants.

Le Figaro Magazine du 5 mai 2012 a consacré un dossier « Tourisme urbain : Les bons plans des habitants » : ces habitants qui se proposent d’héberger des touristes et de leur faire visiter les quartiers populaires de Marseille comme les hôtes d’Hôtel du Nord et des greeters de l’association Marseille-Provence greeters.

Ils aiment leur quartier, leur ville, en connaissent tous les recoins, partagent leur logement et leurs bonnes adresses avec les touristes. A Marseille, Aix, Avignon et Nice, rencontre avec des habitants qui proposent des séjours urbains pas comme les autres.

PDF - Télécharger le fichierLes 5 pages du dossier sont disponibles en format PDF : Télécharger le fichier  (PDF, 2631 Ko)

 

Presse & Cité « J’irai dormir chez vous », dans le 9-3

Presse & Cité, journal officiel des banlieue, vient de publier un article sur nos amis d’Accueil Banlieue « J’irai dormir chez vous », dans le 9-3.

Extrait : Comme la coopérative « Hôtel du Nord » à Marseille, nous voulons participer à revaloriser les mémoires des habitants très divers des quartiers populaires. Nous parlons de « banlieues » et non de « banlieue », car Neuilly-sur-Seine n’équivaut pas à Neuilly-sur-Marne, le Raincy à Epinay-sur-Seine ou Versailles à Achères. Nous sommes dans des banlieues fertiles, même si de nombreux habitants ne le voient pas ou n’y croient plus. C’est dans les quartiers populaires que se construisent plein d’alternatives au modèle social et économique dominant et dans le 93, nous sommes in vivo un « territoire-monde » avec ses réussites et des échecs. » Lire l’article

Hôtel du Nord à nouveau recommandé par le Guide du Routard !

Après le Guide du Routard Marseille 2012, Hôtel du Nord est présent dans le Guide Routard du Tourisme Responsable 2012/2013 en tant que nominé 2011 des Trophées du Tourisme Responsable.

Le Guide Routard du Tourisme Responsable est sortie ce 14 mars.

Pour sa cinquième édition, le guide propose un état des lieux actualisé du tourisme responsable ainsi qu’une sélection de sites Internet et de manifestations consacrés au tourisme responsable et l’explication les différents labels. Mais également les tour-opérateurs, organismes et associations, toujours plus nombreux, qui ont à cœur de promouvoir cette façon engagée de vivre son voyage.

Stotiers.coop : Hôtel du Nord, histoire du jour de l’année internationale des coopératives

L’histoire d’Hôtel du Nord a été sélectionnée comme l‘histoire du jour   »Hôtel du Nord, the cooperative hospitality » pour  « L’année internationale des coopératives » proclamée en 2012 par l’Organisation des Nations Unies.

L’histoire de la coopérative Hôtel du Nord sera la 98iéme à être présentée sur le site stories.coop, la première française et la troisiéme concernant le tourisme coopératif.

C’est l’occasion pour Hôtel du Nord de rappeler son attachement aux principes coopératifs, à la Loi de 1947 et à l’émergeance d’un statut de coopérative culturelle européenne (voir Notre patrimoine coopératif).

Hôtel du Nord story has been selected as the story of the day for Saturday, March 17th.

It will appear on the Stories.coop homepage and a teaser will also appear on the www.2012.coop homepage. The story will be promoted on Twitter and Facebook

Metropolitique.eu : « Hôtel du Nord. La construction d’un patrimoine commun dans les quartiers nord de Marseille »

La revue Metropolitique.eu vient de mettre en ligne l’article de Michèle Jolé,  professeur en sociologie urbaine : Hôtel du Nord. La construction d’un patrimoine commun dans les quartiers nord de Marseille. Fidèlement depuis 2002 cette professeur en sociologie urbaine a suivi les balades patrimoniales et celles de” la ville invisible”.

Cet article est lié aux « deux très riches témoignages » consultables sur le site :  Récit « Séjour Côté Nord » Hôtel du Nord du Dr. Jochen Eckert et Une nuit dans le Nord deYves-Léonardo Marchon.

À suivre…

Petit Estaquéen : Hôtel du Nord : La défense du Patrimoine Humain ?

Le numéro 19 du « Petit Estaquéen » de novembre-décembre 2011, revue du CIQ de l’Estaque, consacre un article à Hôtel du Nord. Avec leur accord, nous le publions en ligne.

« HOTEL DU NORD » : La défense du Patrimoine Humain ?

A moins de revenir d’un très long séjour à l’étranger, et encore sans aucun contact avec qui que ce soit sur Marseille, tout le monde a déjà entendu parler de « Marseille 2013 ». Encore que, même fraichement débarqué, le moindre croisiériste en escale dans la cité Phocéenne aura tôt fait d’être au courant, vu la multiplication des affichages au fur et à mesure que l’évènement se rapproche de son échéance : Marseille sera la capitale européenne de la culture en 2013 (associée à la ville de Kosice en Slovaquie, ne l’oublions quand même pas).

Ceci étant acquis, reste à savoir en quoi cela peut nous impliquer, nous, simples citoyens ordinaires, pas forcément artistes ou amateur d’Art. Eh bien nous profitons de l’existence du « Petit Estaquéen » pour saluer l’organisme « Hôtel du Nord », dont le projet a été labellisé. L’idée générale est de faire (re)-découvrir notre patrimoine, localisé dans un périmètre incluant ce qui est grossièrement (le mot tombe à pic) baptisé « les Quartiers Nord », ceci afin de faire évoluer les idées reçues liées à notre environnement. D’une façon basique, les quartiers situés à l’extrémité Est de la ville, en direction de Cassis, sont supposés être « beaux et riches », par opposition aux quartiers de l’Ouest, qui sont donc
forcément « laids, inintéressants et pauvres ». Chacun aura de plus noté le contresens dans l’appellation puisque au sud il y a la mer et au nord il a y Avignon !

Bien entendu, par extension de ce cliché, il y a une forte connotation péjorative à habiter « du mauvais côté ». « Hôtel du Nord » propose donc un tourisme équitable dont l’objectif est de disposer d’une cinquantaine de chambres d’hébergement « chez l’habitant », que ce dernier habite indifféremment dans un HLM ou dans une villa bourgeoise du siècle dernier. Tous ces « hôtes » sont alors conviés à des « balades patrimoniales » dont plusieurs ont déjà été effectuées depuis plus d’un an. En fil conducteur de ces excursions, dix récits d’hospitalité (dont les deux premiers ont déjà été publiés*) retraceront notre histoire locale en s’appuyant sur les lieux d’accueil de l’organisation.

On y apprend par exemple l’existence des OPPIDA celtiques sur nos hauteurs, très antérieurs (plusieurs centaines d’années) aux installations portuaires de Massilia. Les ouvrages suivent la chronologie historique et on a hâte de découvrir ceux, en cours de rédaction, qui évoqueront la révolution industrielle et les usines qui ont laissé place aujourd’hui à autant de friches.

Une réflexion nous vient donc naturellement : la revalorisation de notre environnement, la protection de notre patrimoine et la défense de notre identité ne sont ils pas des concepts que nous-mêmes, en tant que CIQ et avec votre soutient, nous défendons âprement au quotidien pour l’intérêt général ? Au vu des articles que nous avons déjà publié dans notre bulletin d’information… je crois bien que OUI !

* « Au Ravin de la Viste » et « La Ville Perchée », Editions commune, 10 euros, disponibles à la librairie « l’Encre Bleue » de l’Estaque.

Accents : « Hôtel du Nord : tourisme dans les quartiers nord »

La revue Accent du Conseil Général des Bouches-du-Rhône n°207 de novembre 2011 consacre l’un de ses articles à Hôtel du Nord : « Hôtel du Nord : tourisme dans les quartiers nord » dans la rubrique économie.

La délégation à l’économie sociale et solidaire du CG13 s’est associée en 2011 au développement de la coopérative d’habitants.

 

Mativi : Le Nord de Marseille épatant !

Alors que ce weekend, des personnes venues d’Algérie, de Tunisie, d’Allemagne, de Suisse, du Maroc, de Slovaquie et d’autres villes de France séjournent dans les chambres d’hôtes d’Hôtel du Nord pour profiter du riche programme des journées européennes du Patrimoine notamment dans la cadre du séjour La mer côté Nord, Mativi propose un reportage Le Nord de Marseille épatant! sur le séjour 2010 Eaux et Jardins.

Le collectif « Hôtel du Nord » propose un concept d’hébergement chez l’habitant tout à fait original. Cette démarche illustre bien la tradition d’hospitalité de tous ces anciens villages, mais aussi la richesse et la variété de leurs patrimoines.

La Marseillaise : « De la vigne à l’acier »

La Marseillaise poursuit sa série d’articles hebdomadaires qui présentent les communautés patrimoniales des quartiers nord de Marseille et leur implication dans les Journées Européennes du Patrimoine.

L’article « De la vigne à l’acier » écrit par Mireille Roubaud racontetoute une histoire économique qui s’est bâtie le long du ruisseau qui porte le nom du quartier des Aygalades. Balade entre entreprises emblématiques et nature à préserver.

> LIRE LE PROGRAMME DES JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE