La Convention de Faro

Le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté est reconnu par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Avec la Convention de Faro le Conseil de l’Europe l’a précisé pour le patrimoine culturel en proposant de reconnaitre à chaque personne, seule ou en commun, le droit de bénéficier du patrimoine culturel et de contribuer à son enrichissement. C’est à dire à titre d’exemple le droit de désigner de ce qui fait patrimoine pour soi, de prendre part aux choix de sa mise en valeur ou de donner son avis sur l’usage qui en est fait, seul ou en commun.

 

Hôtel du Nord est membre du réseau de la Convention de Faro qui coopère avec le Conseil de l’Europe sur l’interprétation et l’application de la Convention en Europe.

La définition du patrimoine prise en compte inclut tous les aspects de notre environnement résultant de l’interaction dans le temps entre les personnes et les lieux. Ce patrimoine n’est ni statique, ni immuable. Au contraire, notre action humaine le définit et redéfinit en permanence.

Hôtel du Nord est une application des principes de la Convention de Faro signée symboliquement par sept mairies du Nord de Marseille à ce jour.

Nos derniers articles à ce sujet