L’église Saint-Louis de Marseille, une Mémoire en devenir – Parution

Nous sommes heureux d’annoncer la parution de l’ouvrage “L’église Saint-Louis de Marseille, une Mémoire en devenir” aux Éditions Maltae.

Cette aventure éditoriale commencée en 2012 a réuni autour de Jean-Claude Gautier une équipe d’historiens.nes et d’historiens.nes de l’art pour raconter les histoires de ce chef-d’œuvre de l’architecture religieuse du XXe siècle érigé en 1935 dans un quartier populaire du 15e arrondissement de Marseille. Sous la direction de Jean-Claude Gautier, sociétaire de la coopérative Hôtel du Nord, une équipe pluridisciplinaire a entrepris la réalisation d’un ouvrage centré sur la période d’avant-guerre pour mettre en lumière les richesses de cette église en n’omettant pas le contexte religieux et économique de cette époque .

Sous l’épiscopat de Mgr Dubourg (1928-1936), l’abbé Gabriel Pourtal initie le projet qui   remplace l’ancienne église. Il sollicite l’architecte Jean-Louis Sourdeau (1889-1976), auteur de l’église Notre Dame de rocquigny (1929-1932) pour concevoir ce chef d’œuvre du patrimoine architectural marseillais encore méconnu dont la structure et la voûte sont réalisées en béton armé selon les procédés Hennebique.

Cette église, réalisée entre 1933 et 1935, s’inscrit dans un projet de rechristianisation d’un quartier fortement industrialisé à la population étrangère importante. Cette volonté de reconquête des fidèles passe par cette imposante réalisation architecturale où prend un ensemble iconographique extérieur et intérieur conséquent : un Christ crucifié, des anges adorateurs et un archange Gabriel monumentaux de Carlo Sarrabezolles, un bas-relief de Sainte-Fortunée de Louis Botinelly, un Chemin de croix de   Jac Martin-Ferrières, des pavés de verre comme vitraux autour du roi Saint Louis et un luminaire en forme de couronne d’épines. L’association la Fraternité Saint-Louis a été créée en 2004 pour la défense et la sauvegarde de l’église et de ce patrimoine.

Après-guerre, deux affiches monumentales ont été installées de part et d’autre du chœur et entre 2000 et 2013, les deux seules œuvres religieuses de Vasarely et de son fils Yvaral (le Christ et Saint-Pierre) y ont séjourné de 2000 à 2013 et plus près de nous une peinture de la Sainte Trinité de Maria del Carmen Villaveces.

Textes : Claude Massu, Christine Breton, Samia Chabani, Anaëlle Chauvet, Marina Sanchez,(Association Ancrages) Sophie Audibert, Robert Maumet, Eve Roy, Laurent Noet, Christine Blanchet, Georges Tortel, Jean-Claude Gautier, Laure Van Ysendyck.

Photos :  Patrick Box, Léopold Farfantoli, Pierre-Michel Gautier, Xavier de Jauréguiberry, Olivier Liardet, Florence Portemer

Format : 128 pages, plus de 110 illustrations dont certaines inédites, format 21×28 cm. 25 euros TTC

L’ouvrage est disponible dans le réseau de chambres patrimoniales de la coopérative d’habitants Hôtel du Nord.

Présentation de l’ouvrage par Jean Claude Gautier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *