Applications Libres de Faro

Le Conseil de l’Europe vient de mettre en ligne les premières Applications Libres de Faro.

Les Applications libres de Faro (ALF), mises en œuvre dans le cadre d’initiatives citoyennes, souvent portées par des “communautés patrimoniales” et reconnues par le Conseil de l’Europe, illustrent particulièrement bien un ou plusieurs principes de la Convention de Faro. Intégrées dans le domaine public par le Conseil de l’Europe, elles sont diffusées sous le format “libre” qui respecte les libertés de l’utilisateur : la liberté de l’utiliser, de l’étudier, de le modifier et de les diffuser avec ou sans modification.

Le Conseil de l’Europe ne propose pas de “bonnes pratiques clef en main” qu’il suffirait de reproduire. Ce sont des démarches dont la structure et les modalités sont simplifiées par leurs auteurs de manière à s’adapter à chaque environnement social, culturel et politique.

Les 5 premières Applications Libres de Faro sont issues du Forum de Marseille : balade patrimoniale, atelier de révélation urbaine, coopérative d’habitants, commission patrimoine et sentier métropolitain. Elle s’inscrivent dans le cadre du Plan d’Action mis en oeuvre par le Conseil de l’Europe pour promouvoir la Convention de Faro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *